Inscrite à l’Unesco, la côte amalfitaine est un petit paradis méditerranéen ponctué de villages authentiques le long de falaises escarpées. C’est le littoral de la péninsule de Sorrente, au sud de Naples. La région fait souvent penser à la Corse mais elle abrite aussi des sites archéologiques exceptionnels et un séduisant patrimoine.

Autrefois très prospères, plusieurs petits villages sont devenus des destinations de vacances très prisées avant d’être fréquentés par le gratin intellectuel européen au 19e.

La beauté des paysages se découvre en bateau, en voiture ou à pied sur des sentiers côtiers qui vous emmènent dans un autre monde. Aux détours des vignes en terrasses et des citronniers bordant des criques de toute beauté, se trouvent quelques palaces et des restaurants réputés dans le monde entier.

Le plus incontournable.

Avant de devenir une destination vedette de la Costiera Amalfitana dès les années 1950, Positano était déjà l’une des destinations de vacances préférées des romains. Si ce n’est pas dans ce superbe village italien que vous trouverez le calme et la tranquillité, vous aurez la possibilité de séjourner dans l’un des meilleurs hôtels de la péninsule puisque plusieurs établissements 5 étoiles y sont implantés.

À un peu plus d’une heure de Naples en voiture, Positano est un ravissant village médiéval fortifié, avec des ruelles étroites qui semblent descendre tout droit dans la mer. C’est une destination chic, connue pour sa Spiaggia Grande, une plage sur laquelle il est difficile de trouver une place entre juin et septembre.

Le plus inspirant.

Près d’Amalfi, qui donne son nom à la côte, le village de Ravello à 20 km de Positano vous attend pour une vue imprenable sur la Méditerranée à 300 m d’altitude. C’est la station balnéaire historique de la côte amalfitaine qui a vu séjourner de nombreux artistes célèbres et beaucoup d’écrivains venus trouver l’inspiration. Mais celui qui fait la fierté du village, c’est le compositeur Richard Wagner.

Il s’est directement inspiré des lieux pour écrire son opéra Parsifal. Extrêmement prospère au Moyen Âge, Ravello conserve de beaux bâtiments dont le plus précieux est le Dôme, qui date de l’an 1087.

Le plus panoramique.

Au cœur de la péninsule de Sorrente, Sant’Agata sui Due golfes doit son nom à sa situation géographique, entre le golfe de Naples et celui de Salernes. À presque 400 m d’altitude, vous pouvez ici admirer une incroyable vue sur la mer depuis l’ancien couvent « du désert » et voir l’île de Capri.

Le vieux village est une destination touristique très réputée pour sa gastronomie avec entre autres, le prestigieux restaurant Don Alfonso. Lors de votre excursion à Sant’Agata, n’oubliez surtout pas votre appareil photo mais aussi vos chaussures de marche : les chemins côtiers valent le détour le long des pentes abruptes et vous découvrirez des petites criques splendides dont celle de Crapolla avec une ancienne chapelle sur la plage. Mais réfléchissez bien avant de descendre : il y a un escalier de 700 marches qu’il faudra remonter.

Tentez l’excursion jusqu’à l’île de Capri, une île très belle même s’il n’y a pas beaucoup de plages. Celle de Bagni di Tiberio doit son nom à l’empereur Romain Tibère qui venait régulièrement ici pour faire quelques brasses. Il suffit de prendre un bateau depuis Marina Grande pour profiter du restaurant, avec sa vue splendide sur la baie et ses menus dignes d’un festin impérial.

Les plus chargés d’histoire.

Quittez la péninsule de Sorrente et découvrez, à seulement 40 minutes au nord de Naples, l’extraordinaire Palais royal de Caserte. Inscrit au patrimoine mondial de l’Unesco, le palais connu sous le nom de Reggia di Caserta, est un joyau du 18e siècle que le roi Charles III d’Espagne (Charles de Bourbon) a fait construire en toute simplicité pour tenir tête à Versailles.

Immense édifice rectangulaire aux fastes intérieurs qui ont souvent servi de décors au cinéma, le palais de Caserte est entouré d’un parc magnifique avec des bassins, des fontaines et un jardin à l’anglaise.

Le chef-d’œuvre de Luigi Vanvitelli est un digne représentant du siècle des lumières. À Naples même, ne manquez pas le Musée Archéologique National et sa collection gréco-romaine unique au monde, grâce à laquelle vous retrouverez bon nombre d’objets issus des fouilles des sites de la côte amalfitaine.

C’est ici également que vous découvrirez les bronzes du site archéologique d’Herculanum, auquel Pompéi fait de l’ombre en s’accaparant tous les touristes. Tout comme Pompéi, cette cité antique est détruite suite à l’éruption du Vésuve.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.1/5 (8 votes cast)
Les sites les plus fascinants de Naples et la Côte Amalfitaine, 4.1 out of 5 based on 8 ratings