Le Parc National de Yosemite est l’un des plus grands parcs nationaux américains. Hélas, cet espace naturel californien accueille plusieurs millions de touristes annuels. Des excursions à la journée sont possibles mais pour séjourner dans l’un des hôtels ou campings du parc, surtout au printemps, il faut parfois réserver 5 à 6 mois à l’avance. L’automne et l’hiver, même si certains endroits ne sont plus accessibles, sont de bonnes alternatives pour éviter cette foule estivale.

Parc National de Yosemite

Promenade dans le Parc National de Yosemite

Comment visiter Yosemite ?

Plusieurs navettes se déplacent à travers le parc. C’est le meilleur moyen de visiter Yosemite. Il est recommandé de laisser sa voiture au parking et d’emprunter ce bus qui s’arrête devant les principaux sites naturels et aux départs des sentiers de randonnée les plus populaires.

En voiture, la vitesse maximum est de 50 km/h. Une carte routière est indispensable, en plus du GPS qui n’est pas toujours fiable.

Parmi les 1300 kms de sentiers pédestres à Yosemite, plusieurs boucles font partie des plus estimées dans le monde de la randonnée. Si certains itinéraires sont toujours fréquentés, courts et faciles, les consignes de sécurité doivent constamment être respectées : se munir d’une carte, prévenir quelqu’un avant de partir, emporter une lampe torche (même de jour) et un sifflet, à boire et à manger, se renseigner sur la météo, ne pas s’écarter du sentier, ne jamais partir seul.

Une vingtaine de kilomètres de pistes cyclables et deux services de location (Yosemite Lodge et Curry Village) permettent de passer d’une heure à une journée à vélo dans le parc (environ 20 € par personne la journée). Mais entre mai et septembre, difficile de trouver des vélos si vous n’arrivez pas aux aurores. On peut aussi faire des randonnées à cheval, d’une ou deux heures. Dans les High Sierra Camps de l’arrière-pays, beaucoup plus sauvage, des expéditions équestres d’une semaine sont proposées.

Vous n’êtes que de passage : montez à bord du train touristique. Cette promenade de 2 heures est proposée toute l’année avec 4 départs quotidiens depuis l’hôtel Yosemite Lodge at the Falls (18 € par adulte).

Quels sont les principaux sites d’intérêt ?

La Yosemite Valley est la partie la plus visitée du parc national. Elle abrite les Yosemite Falls, chutes d’eau de 740 m de haut, soit l’une des cascades les plus hautes du monde. Yosemite atteint des records de fréquentation aux mois de mai et juin, la meilleure période pour voir les Yosemite Falls, juste après la fonte des neiges. La navette peut vous mener jusqu’au départ d’un sentier pédestre facile de 1,5 km. Mais pour monter jusqu’en haut, prévoyez une rude journée de marche.

Yosemite Falls - Crédit photo wiki

Yosemite Falls – Crédit photo wiki

D’autres chutes d’eau valent le détour comme Bridalveil Fall, à l’entrée de la vallée qui, contrairement aux Yosemite Falls, continue de se déverser le long de sa falaise toute l’année. À l’extérieur de la vallée, d’autres cascades sont splendides. Les Wapama Falls sont les plus puissantes de Yosemite. Le pont qui permet de les admirer de près (et de prendre une bonne douche) n’est pas toujours accessible. Quand les conditions sont bonnes (milieu/fin du printemps), la randonnée de 9 km pour voir ces chutes d’eau est fantastique. Il y a toujours des touristes, mais bien moins que pour les autres cascades.

Le Half Dome est l’autre site naturel incontournable de la Yosemite Valley. Ce rocher de granite (1440 m de haut) possède une voie pour grimper : 10 heures de marche sur 25 km, une épreuve si vous n’êtes pas sportif. Quant à El Capitan, il attire aussi les randonneurs et surtout des passionnés d’escalade du monde entier. Vous pouvez admirer le Half Dome depuis les rives du Mirror Lake, accessibles en navette.

La rivière Merced est le cours d’eau le plus célèbre du parc, parfait pour le rafting en été. L’un des points les plus intéressants sur la Merced, sont les îles Happy, accessibles en navette. Tout à l’est de la Yosemite Valley, c’est le point de départ pour le Mist Trail, l’un des sentiers les plus populaires, longeant la rivière. Il est de difficulté moyenne et demande environ 2 heures.

Quels animaux peut-on voir ?

Parmi les 400 espèces d’animaux recensés dans le parc, les plus emblématiques sont le lynx (quasiment impossible à apercevoir) et l’ours noir.

Plus brun que noir, celui-ci peut être aperçu depuis les routes et parfois dans les prairies, à l’orée des forêts mais les rencontres restent rares.

Attirés par la nourriture, on recommande cependant d’être prudent. Ces animaux peuvent casser les vitres d’une voiture pour un sandwich oublié sur la banquette arrière. Si les ours préfèrent éviter les humains, certains se sont habitués et n’ont plus peur.

Marmotte à ventre jaune de Yosemite

Marmotte à ventre jaune de Yosemite

L’animal le plus visible à Yosemite est le cerf à queue noire. On peut aussi voir des marmottes en altitude, notamment près de Tuolumne Meadows et du Mont Dana, deuxième plus haut sommet du parc. Le point culminant de Yosemite est le Mont Lyell (4000 m).

Comment séjourner à Yosemite ?

Le Yosemite Valley Visitor Center est le principal centre d’accueil touristique, au Yosemite Village qui abrite le musée des Indiens Ahwahnee, des restaurants et des boutiques.

Parmi les 13 terrains de camping du parc, Camp 4 (tentes uniquement) et Housekeeping Camp (250 logements accueillant jusqu’à 6 personnes) sont très proches du Visitor Center.

De mai à septembre, les séjours sont limités à 7 nuits dans la Yosemite Valley. Camp 4, Housekeeping Camp et le très convoité Tuolumne Meadows, font partie des 7 campings sans réservation mais il est difficile d’avoir une place en été. Certains campings sont déjà pleins à 9 h.

Il faut obtenir un permis mais les 4 campings des High Sierra Camps sont aussi sans réservation. Même si petit déjeuner et dîner sont parfois servis, ils sont considérés comme sauvages, uniquement accessibles à pied ou à cheval. C’est par ici que les paysages sont les plus spectaculaires.

Yosemite comprend aussi des hôtels : le luxueux Ahwahnee, le Yosemite Lodge (Yosemite Falls), le Wawona Hotel. La réservation se fait très longtemps à l’avance.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (4 votes cast)
Guide pratique pour visiter le Parc National de Yosemite, 4.0 out of 5 based on 4 ratings