Première ville indienne, Mumbai est l’une des plus grandes villes du monde et l’un des plus grands centres financiers. Heureusement, la plupart des sites d’intérêt touristique sont dans la même zone. Mumbai l’effervescente ne compte pas beaucoup de monuments indiens, comme les palais de maharadjas ou les temples, comparée à d’autres villes, mais la valeur symbolique des sites historiques est très forte.

Mumbai est dominée par une architecture néogothique, omniprésente dans plusieurs quartiers, héritée de la période britannique (et une importante architecture art déco), période pendant laquelle on vient de tout le pays s’installer dans cette ville qui s’appelle encore Bombay. La capitale commerciale de l’Inde est aussi la capitale cinématographique, berceau de Bollywood.
Il y a donc d’autres raisons que les affaires d’aller à Mumbai…

La zone historique et touristique

Mumbai est sur une île mais vous ne profiterez pas beaucoup des plages. Construite sur l’île de Salsette, c’est la première ville portuaire indienne. Elle concentre presque la moitié de l’activité du commerce international en Inde. Salsette est un nom d’origine portugaise : Mumbai était portugaise pendant plus de 120 ans (aux 16e et 17e siècles) avant de passer sous domination britannique et ce, jusqu’en 1947. Trois siècles d’histoire qui ont laissé de très nombreuses traces, tant au niveau de la culture que du patrimoine. La porte de l’Inde, construite dans les années 1920, est l’un des symboles du départ définitif des Anglais juste après la seconde guerre mondiale. C’est l’emblème de la ville et il y a toujours beaucoup de visiteurs.

Traversez (2 km) l’étroite péninsule et son quartier touristique qui regorge de grands hôtels et vous êtes sur Maritime Drive, l’incontournable promenade bordée d’hôtels de luxe, de restaurants, d’immeubles art déco avec les gratte-ciels en arrière-plan. Allez-y pour l’ambiance, surtout en soirée et pas pour la baignade car ici ou ailleurs, les plages de Mumbai sont polluées.

Toute cette partie de la ville jusqu’à Colaba au sud et son marché, peut-être l’un des plus immanquables, est un must. De multiples bâtiments valent le détour comme le célèbre Taj Mahal Palace Hotel. Plus vous allez au sud, plus les magasins se font chics. Il y a aussi les principaux musées et les plus prestigieux cafés, salons de thé et restaurants de Mumbai.

La partie « British » la plus authentique est le joli quartier du Fort, au sud de la gare Victoria. Il abrite de très beaux bâtiments d’architecture coloniale. La superbe gare Victoria de Mumbai ou Chhatrapati Shivaji est un autre symbole, construit en 1887 et inscrit à l’Unesco. C’est dans cette partie sud de Mumbai que se trouve le Bombay High Court, bâtiment de la fin du 19e dont le style néogothique le fait ressembler à un mystérieux palais.

Entre la gare Victoria et Bombay Highcourt, se trouvent de vastes terrains de sport (Azaad Maidan) dans le quartier perse. Le match de cricket, sport national, est aussi une expérience indienne indispensable à Mumbai.

Malabar Hill, Chaupati et Dhobi Ghat

Au sud toujours mais de l’autre côté de la Black Bay, Malabar Hill est un peu l’équivalent des collines d’Hollywood à Los Angeles avec de somptueuses résidences où vivent stars de cinéma et milliardaires. Quelques-unes des plus grandes fortunes indiennes (et mondiales) vivent ici, dans des « maisons » qui comptent parmi les plus chères de la planète. Plusieurs visites guidées sont possibles comme à Hollywood.

Dans ce quartier, visitez les jardins suspendus, Hanging Gardens. Ils datent de la fin du 19e et sont construits sur un réservoir d’eau. C’est un lieu magique où vous pouvez passer toute une journée. Si l’histoire de l’Inde vous passionne, alors visitez le Mani Bhavan Gandhi Museum au nord de Malabar Hill. Le petit musée dédié à Gandhi est à l’endroit même où celui-ci venait quand il séjournait à Mumbai et c’est dans cette maison qu’il a lancé son célèbre mouvement de désobéissance civile pour l’indépendance de l’Inde.

En traversant Black Bay, arrêtez-vous à Chaupati, l’une des plages les plus emblématiques de Mumbai. Elle est célèbre pour le grand festival de Ganesh Chaturthi qui attire des foules de visiteurs indiens et internationaux chaque année, entre fin août et mi-septembre. L’évènement est fêté dans le monde entier mais le festival Ganesh de Mumbai est inimitable.

Plus au nord, Dhobi Ghat (Mahalakshmi) est un quartier à ne pas manquer si vous avez 2 ou 3 jours à passer à Mumbai, après la visite de la zone sud. Dhobi Ghat, quartier des blanchisseurs, attire de nombreux touristes et vaut largement le détour. Un peu avant l’heure du déjeuner, une armée de livreurs appelés les dabbawallahs, s’active pour apporter le repas aux ouvriers de la caste des Dhobis.

Bollywood, Bandra et Dharavi

Les célèbres studios de cinéma, Film City, se trouvent à Goregaon au nord, à la lisière du parc national de Borivali (désormais appelé Parc National Sanjay Gandhi) – à visiter pour les stupéfiantes grottes bouddhistes de Kanheri.

La construction des studios commence dès 1911 et le premier film y sera produit en 1913. Il marquera le début d’une longue et fructueuse épopée. C’est ici que l’on produit les plus grands films indiens, dans un gigantesque complexe abritant de multiples bâtiments, jardins, lacs et reproductions de villages entiers. Si l’endroit est facile d’accès avec les transports en commun ou en taxi, il n’y a pas (pas encore) grand-chose de prévu pour le tourisme même si des visites guidées sont possibles sur réservation. Vous pouvez toutefois plus facilement assister à des tournages dans le quartier de Bandra, parce que c’est ici que l’on tourne en fait la plupart des films à côté des blockbusters (uniquement sur réservation). C’est en outre dans ce quartier que vivent quelques-unes des plus grandes stars de Bollywood.

Si vous n’avez que peu de temps devant vous, passez-le à Bandra, au centre-ouest de la ville et assez près de l’aéroport international de Mumbai (Chhatrapati Shivaji). Quartier historique, Bandra est aussi captivant pour l’architecture de l’époque coloniale, les restaurants et cafés, innombrables. Quartier chic en bord de mer, Bandra abrite de nombreuses églises dont la plus célèbre et la plus visitée est Mount Mary Church, basilique catholique. Construite au 16e, détruite puis reconstruite en 1760, c’est toujours un important lieu de pèlerinage.

Autrefois chrétien, le quartier de Bandra est aujourd’hui très cosmopolite. Il est bordé par l’un des plus grands bidonvilles au monde, Dharavi. Une ville à lui seul (750 000 habitants) avec ses écoles, ses magasins, ses temples, ses nombreuses usines principalement de confection textile et recyclage, Dharavi a servi de décor au film Slumdog Millionnaire. Il est possible de réserver une visite guidée, comme dans de nombreux bidonvilles du monde. Mais ici, on vient aussi faire du shopping et des affaires.

Carter Road Promenade est l’autre endroit très populaire du quartier de Bandra, une balade de 1,5 km entre la mer d’Arabie et les palmiers. L’endroit a à peine plus d’une dizaine d’années. On y croise les habitants du quartier, l’un des plus riches de Mumbai, venus faire leur jogging ou prendre un verre en terrasse.

Les marchés

Mumbai est très populaire en Inde pour le shopping et possède les plus luxueuses boutiques mais les visiteurs apprécient aussi ses marchés. Bien qu’il soit un peu un piège à touristes, celui de Colaba reste une expérience édifiante pour trouver des souvenirs. Plus authentique, Chor Bazaar dans le quartier musulman est un marché historique tout comme Crawford Market, mais celui-ci ne vend que des fruits et légumes ainsi que des animaux. Il vaut le détour pour ses bâtiments coloniaux et son ambiance. Pour les vêtements, ne manquez pas les étals de Fashion Street tout près de la gare Victoria (même s’il y a beaucoup de contrefaçons).

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 4.0/5 (3 votes cast)
Guide et conseils pour visiter Mumbai, 4.0 out of 5 based on 3 ratings