Jérusalem est plus réputée pour ses sites historiques et ses marchés traditionnels. Tel-Aviv fait partie des villes les plus renommées au monde pour passer des nuits blanches. Pour les sorties, les visites et le shopping, les deux villes offrent des opportunités très différentes. Les principales attractions touristiques ne devraient néanmoins pas faire tant d’ombre aux autres atouts de ces villes, si proches l’une de l’autre.

Mont du Temple, Jérusalem

Mont du Temple, Jérusalem

Pour sortir

Jérusalem. Jérusalem n’est certes pas réputée pour sa vie nocturne mais il y a d’excellents bars, bars à vins et bars à cocktails et des scènes de concert, souvent moins chers qu’à Tel-Aviv. Dans le quartier de Talpiot, vous trouvez quelques boîtes de nuit aussi festives que les plus grands clubs européens. Le Haoman 17 est un club internationalement réputé. La rue Ben Yehuda abrite bon nombre de bars où l’ambiance est décontractée. C’est la rue la plus tendance pour sortir le soir à Jérusalem. Les bars étudiants et les pubs sont nombreux également. S’il est vrai que les habitants et les touristes vont à Tel-Aviv pour des nuits blanches en bonne et due forme, il est facile de passer une bonne soirée à Jérusalem. Les restaurants demeurent son point fort en la matière.

Tel-Aviv. La vie nocturne à Tel-Aviv est renommée dans le monde entier avec ses bars branchés, ses clubs, en ville, sur la plage, sur les toits des immeubles ou ses établissements prestigieux sur le boulevard Rotschild. On dit même que c’est l’une des meilleures villes au monde pour sortir le soir. Bars à vins, bars à cocktails, bars à tapas, pubs, musique live… Tel Aviv est une ville très tendance et elle est appréciée pour son ambiance, dès le jeudi soir en hiver et quasiment toute la semaine en été. En outre, le « dress code » est plutôt rare et très peu de personnes finissent les soirées ivres mortes. Si les soirées commencent relativement tard, un grand nombre d’établissements à Tel-Aviv restent ouverts jusqu’à 8 h du matin et parfois plus longtemps.

Panorama nocturne de Tel-Aviv

Panorama nocturne de Tel-Aviv

Pour visiter

Tel-Aviv. Tel-Aviv est une ville jeune mais la vieille ville « Old Jaffa » est chargée d’une histoire millénaire. Les petites rues avec leur foisonnement de galeries et de restaurants, leurs boutiques, et plus loin le port : c’est un endroit où il fait bon flâner avant de prendre la direction des plages.

Ces dernières sont généralement l’attraction principale de Tel-Aviv auprès des touristes, le jour et la nuit. La promenade dans un quartier moderne atypique est fascinante pour les amateurs d’architecture avec une variété de styles dont le célèbre Bauhaus. C’est la ville blanche, classée à l’Unesco. Tel-Aviv est également le centre culturel d’Israël et abrite des dizaines de musées. Bien sûr, on ne peut pas comparer son patrimoine historique avec celui de Jérusalem.

Jérusalem. Jérusalem regorge de sites historiques majeurs et de grands symboles des 3 principales religions monothéistes du monde. Entre les murs de la vieille ville, quatre quartiers captivants sont à visiter avec des sites historiques et sacrés. Le mur des lamentations de l’ancien temple de Jérusalem, le dôme du rocher, l’église du Saint Sépulcre, la mosquée Al Aqsa… en plus des monuments, il y a des sites archéologiques de grande valeur, comme celui du Mont des Oliviers. Tandis que Tel-Aviv vous convie à des promenades qu’il est possible de faire en suivant son propre itinéraire et même aucun itinéraire particulier, Jérusalem demande un meilleur timing pour les visites touristiques.

Pour le shopping

Tel-Aviv. Les galeries d’art sont nombreuses à Tel-Aviv et il y a quelques marchés mais surtout le grand marché du Carmel, un endroit toujours extrêmement animé où l’on trouve de tout, des fruits et légumes aux objets artisanaux. Le marché des antiquaires sur la place Dizengoff vous permet souvent de rapporter un souvenir original. Faites un détour par le centre commercial Dizengoff pour les boutiques de vêtements. Le Ramat Aviv Mall est un luxueux centre commercial et l’un des plus vastes du pays, sur Einstein Street. Le quartier Neve Tzedek, au sud de la ville, regorge de boutiques de luxe. C’est aussi un très bon quartier pour les restaurants. Pour les amateurs d’art, Tel-Aviv est une perle en Israël.

Marché dans le quartier arabe de Jérusalem

Marché dans le quartier arabe de Jérusalem

Jérusalem. Il y a un plus vaste choix de marchés traditionnels à Jérusalem. Celui de Chutzot Hayotzer vaut le détour pour les objets d’art et les très nombreux bijoux. Non loin de la vieille ville, le Mamilla près de la porte de Jaffa, l’une des multiples portes des remparts de la vieille ville, est un centre commercial très tendance avec un décor soigné et un restaurant panoramique pour une vue imprenable sur la vieille ville. Néanmoins le souk de la vieille ville qui s’étend sur les quartiers musulman et chrétien est un must absolu en même temps qu’une tradition historique. Vous trouverez une multitude de souvenirs pas chers et de nombreux objets religieux.

Notez que Jérusalem offre une précieuse concentration de boutiques de designers israéliens pour les fashionistas. Il faut prévoir une journée complète pour parcourir certains quartiers en commençant par la rue Hillel ou la rue King George. On trouve aussi des vêtements sur le marché Mahane Yehuda même si les principaux produits sont des fruits, légumes et épices.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
De Jérusalem à Tel-Aviv : sorties, visites et shopping, 5.0 out of 5 based on 1 rating