Le Colisée ? Déjà fait ! La fontaine de Trevi ? Vous y avez jeté une pièce, peut-être même plusieurs. Le Vatican ? Vous en connaissez les moindres recoins. Alors que faire après le Forum, la Villa Borghèse, le Panthéon et tous les sites incontournables de Rome ? Voici 8 visites plus insolites à faire à Rome, pour un deuxième voyage ou pour fuir les foules.

Colisée

1-Quartier Coppedè

Quartier romain très original et décalé, Coppedè possède un intéressant éclectisme architectural, à découvrir au nord-est du centre-ville.

Du nom de l’architecte qui y construit, dans les années 1920, des villas extravagantes pour les plus fortunés, Coppedè offre un contraste difficile à imaginer avec l’univers antique des sites les plus touristiques. Il est de plus en plus visité, mais sa fréquentation n’est en rien comparable avec le centre de la ville et ses prestigieux monuments séculaires.

De plus, c’est un paradis de détails décoratifs, sculptures et gargouilles pour les photographes amateurs.

2-Colline de l’Aventin

L’une des 7 collines de Rome abrite un quartier huppé et un ravissant jardin. C’est un point de vue, à l’écart du flux touristique, pour admirer et photographier les toits de la ville.

Toutefois, l’endroit est rarement désert car c’est un quartier commerçant, et surtout, sur la Piazza dei Cavalieri di Malta, on attend son tour pour observer une autre vue, cette fois-ci par le trou d’une serrure… Saint-Pierre se dessine au loin.

Pour visiter une belle basilique où il n’y a pas de file d’attente, le quartier abrite la gracieuse église de Santa Sabina.

Rome, Château St-Ange

Rome, Château St-Ange

3-Basilique Santa Prassede

Elle n’est pas sur les circuits touristiques mais cette basilique du VIIIe siècle abrite un ensemble rare de mosaïques paléochrétiennes. Levez les yeux pour observer l’extraordinaire mosaïque polychrome de cette basilique qui ressemble, à l’extérieur, à un immeuble tout à fait banal.

4-Quartier Garbatella

Autre quartier du 20e et autre quartier fantaisiste, Garbatella est une zone résidentielle construite en deux temps trois mouvements dans les années 1920 et alors un quartier très populaire. Il l’est toujours et ses immeubles colorés et pittoresques attirent autant les visiteurs qui aiment l’architecture que ceux qui veulent plonger dans une autre époque que l’époque romaine.

C’est un étrange quartier de Rome qui ressemble beaucoup à un village, au sud de la ville (Ostiense).

5-Palais Spada

Plusieurs sites prestigieux des environs font de l’ombre à ce beau palais baroque du 16e. D’une folle élégance, le Palais de l’Epée abrite une cour intérieure bordée d’arcades et un trompe-l’œil très astucieux qui donne l’impression d’entrer dans un très long couloir alors qu’il ne mesure que quelques mètres. C’est la Perspective de Borromini, l’une des nombreuses bonnes surprises de ce véritable joyau qui comprend aussi un musée. Son entrée est payante mais la visite de la cour est gratuite.

Façade du palais Spada, photo Wiki

Façade du palais Spada, photo Wiki

6-Cimetière Acattolico

Le cimetière Acattolico est un cimetière protestant où sont enterrées des milliers de personnes et parmi elles, un nombre très important de personnalités internationales du monde des arts, de la politique ou encore des sciences.

Le cimetière est parfait pour fuir la foule touristique de Rome, dans le quartier de Testaccio. On peut le visiter du lundi au samedi de 9 h à 17 h.

7-Saint-Étienne-le-Rond

Atypique, l’église Santo Stefano Rotondo est très ancienne (5e siècle), méconnue et garantit une visite inoubliable. Outre les fresques murales, datant du 16e, qui dépeignent des scènes de martyrs tellement réalistes que l’on détournerait presque le regard, c’est une église circulaire à l’architecture peu ordinaire avec des arcades et des colonnes. C’est la plus ancienne du genre de toute la ville.

8-Catacombes de Saint-Calixte

Les lieux sont célèbres mais relativement peu visités car ils sont excentrés, sur la via Appia Antica.

Ces vastes catacombes sont très intéressantes à visiter lorsque l’on est passionné d’histoire et de l’histoire du catholicisme en particulier, surtout qu’une quinzaine de papes ont été enterrés ici, du deuxième au quatrième siècle, dans la Crypte des Papes.

Elles s’étendent sur 15 ha et dateraient du 2e siècle de notre ère. Comme toutes les catacombes, c’est un endroit glaçant pour les uns, captivant pour les autres, mais il n’y a pas d’ossements. On peut donc les visiter avec de jeunes enfants. On y admire quelques fresques très anciennes à travers des kilomètres de couloirs, mais aucun reste humain qui pourrait choquer les âmes sensibles.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 3.6/5 (5 votes cast)
8 visites insolites à Rome, 3.6 out of 5 based on 5 ratings