Si vous rêvez de rochers rouges et de cactus géants, voyagez au sud-ouest des États-Unis où se trouvent des parcs nationaux plus pittoresques et sauvages que dans votre imagination.

Bryce Canyon - Utah

Bryce Canyon – Utah

1-Arches National Park

Le Parc National des Arches est l’un des endroits les plus spectaculaires de l’Utah, rempli de rochers flamboyants, à perte de vue et de tous côtés. C’est un labyrinthe de canyons et pour ce qui est des célèbres arches qui lui ont valu son nom, on en compte 2000.

Vous êtes dans un désert en altitude : les journées sont chaudes mais les nuits sont glaciales.

C’est un lieu immanquable pour les amateurs de géologie, avec une route panoramique d’une soixantaine de kilomètres qui vous emmène sur tous les sites essentiels de la zone protégée ainsi que de nombreux chemins de randonnée pour tous les niveaux.

Il y a une dizaine de chemins de randonnées faciles, pour 15 à 60 minutes de marche.

Les arches portent toutes un nom. La plus célèbre s’appelle Delicate Arch. Néanmoins pour la voir de près, la randonnée exige un bon niveau.

Delicate Arch

Delicate Arch

2-Great Sand Dunes National Park and Preserve

Cet endroit unique aux États-Unis rassemble montagnes verdoyantes en été, blanches en hiver, et dunes de sable parmi les plus hautes de tout le continent. Le parc se trouve dans l’État du Colorado et permet la pratique de nombreux sports de glisse… sur le sable.

Les paysages du Parc National et réserve de Great Sand Dunes sont ahurissants. Il n’y a pas de route ni de chemins de randonnées à travers les dunes mais on peut monter au sommet à plusieurs endroits et il y a 6 sentiers de randonnée dont 3 sont classés faciles.

3-Mesa Verde National Park

Le Parc National de Mesa Verde abrite le Hovenweep National Monument, entre l’Utah et le Colorado. C’est un ensemble des 6 villages indiens habités pendant plusieurs siècles. Il y a même les ruines d’un château. Les premières traces humaines retrouvées ici remonteraient à 10 000 ans.

Le parc comprend cependant des milliers d’autres sites archéologiques dont des réseaux d’habitation creusés dans les falaises. Ces habitations troglodytes peuvent être en grande partie visitées. Cliff Palace est la plus importante, si vous n’avez qu’une journée à consacrer à Mesa Verde.

4-Canyonlands National Park

Le Parc National de Canyonlands dans l’Utah est une concentration de canyons et formations géologiques emblématiques du sud-ouest américain.

Canyonlands - Utah

Canyonlands – Utah

Les principales activités sont le 4×4 et le VTT : le parc attire des passionnés du monde entier. C’est aussi une importante destination de rafting, d’escalade et de randonnée équestre.

Il est probablement l’endroit le plus grandiose et le plus fidèle à l’image du « red rock country ». Des millions d’années d’érosion ont donné naissance à des monolithes aux formes intrigantes. C’est le plus grand parc national de l’Utah et les possibilités d’exploration sont innombrables, en voiture et à pied.

Il se situe à quelques kilomètres au sud-ouest du Arches National Park mais il est bien moins visité.

5-Saguaro National Park

Les cactus sont l’emblème du Parc National de Saguaro, en Arizona. Proche de la ville de Tucson, il abrite de véritables forêts de cactus. Il est possible de bien les voir depuis la route panoramique. Le cactus saguaro est un cactus géant, pouvant mesurer plusieurs mètres de haut.

La route Cactus Forest Drive est une boucle qui commence à l’entrée Est du parc et qui peut être parcourue en voiture mais aussi à vélo. On croise d’ailleurs beaucoup de cyclistes à partir de septembre. C’est toutefois la partie ouest qui est la plus fréquentée, pour la beauté des paysages et la diversité des cactus.

Ce parc est divisé en 2 parties : celle des Monts Rincon à l’est, et celle des Monts Tucson à l’ouest. La meilleure période est l’hiver, mais c’est aussi la haute saison car il y fait beaucoup moins chaud.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
5 parcs nationaux au sud-ouest des États-Unis, 5.0 out of 5 based on 1 rating