Si vous pensez qu’il est impossible de voyager en Andalousie loin du tourisme de masse, des stations balnéaires du littoral et des villes somptueuses mais toujours bondées de visiteurs, comme Séville, détrompez-vous : il y a au moins 2 endroits quasiment déserts et magnifiques, dans l’une des premières régions touristiques d’Europe.

Et parce que ces endroits rares se méritent, vous les visiterez à cheval ou à pied (ou éventuellement à VTT) !

Alpujarras : le paradis des randonnées équestres

La région des Alpujarras, au sud de la Sierra Nevada, est une succession de vallées et de petits villages blancs. Le bourg principal est Lanjarón (environ 4000 habitants) connu pour ses nombreuses fontaines et sa bataille d’eau annuelle. Lanjarón abrite l’un des centres équestres réputés des environs, le Caballo Blanco. Depuis les années 1990, le centre s’est taillé une solide réputation mondiale en proposant des randonnées pouvant aller d’une heure à plusieurs jours.

Les Alpujarras sont un ensemble de paysages très contrastés. Il y a beaucoup de forêts mais aussi des pâturages et la végétation est typiquement méditerranéenne. À plus de 1000 m d’altitude, les vues sont splendides et offrent aux cavaliers des expériences inoubliables. Les villages sont de toute beauté et accueillent les voyageurs dans le plus grand confort grâce à leurs chambres d’hôtes mais aussi à quelques hôtels. Suivez ou traversez des rivières, galopez dans les plaines, longez gorges et ravins et profitez d’une aventure unique en Andalousie.

Jérez del Marquesado est un village près du Postero Alto, connu des marcheurs pour son chemin de petite randonnée (durée : 6 heures). Les touristes à cheval passent aussi fréquemment par cet endroit magique de la Sierra Nevada. Non seulement la région a des paysages qui se prêtent à merveille à la randonnée équestre mais en plus, le cheval est un animal emblématique en Andalousie en lien avec de nombreuses traditions.

Alors pour les passionnés, rendez-vous au sud de Séville à la fête de Jerez, la ville du cheval par excellence en Espagne. Ici également, il est possible de faire des randonnées de plus d’une semaine mais cette fois-ci, vous galopez sur les plages. La Feria del Caballo est connue dans le monde entier mais il y a beaucoup d’autres fêtes du cheval en Andalousie, des concours et des courses. Certaines randonnées vous permettent de visiter aussi des élevages des célèbres PRE (Pura Raza Española).

Attention de bien vous renseigner sur le niveau requis. Certaines randonnées équestres en Andalousie demandent un très bon niveau et vous font marcher et trotter plus de 5 h par jour.

Autre option : séjourner dans une hacienda qui propose des balades à cheval, souvent accessibles aux débutants. Il y en a beaucoup autour de Séville.

Cabo de Gata : le secret bien gardé de l’Andalousie

L’endroit n’est peut-être pas très secret mais il est rural et ses villages blancs sont moins « spectaculaires » que dans le reste de la région, ce qui fait que le parc national Cabo de Gata est rarement en première page des brochures touristiques.

Néanmoins si vous préférez séjourner près de la mer plutôt que près de la montagne et que trop de touristes vous donnent la migraine, cette région d’origine volcanique qui possède plusieurs zones protégées est le choix idéal, à proximité d’Almeria.

Vous pouvez louer des bateaux sans permis à Las Negras (Níjar), faire de la plongée sous-marine à San José ou plonger avec un simple masque et un tuba à El Playazo, une plage splendide de 400 m de long entourée de montagnes.

Il y a peu de touristes (pour selon que vous êtes en Andalousie) et plusieurs villages remarquablement paisibles, plus éloignés de la côte, comme La Boca de Los Frailes ou Las Hortichuelas (avec des possibilités d’y séjourner). Parmi les petites merveilles de Cabo de Gata, La Isleta del Moro est un village typique de pescadores, un village tout blanc et un ancien repaire de pirates avec son îlot près de la plage. Endroit magnifique et très préservé, La Isleta del Moro est un excellent spot de plongée.

Plusieurs itinéraires de randonnée vous feront découvrir des criques sauvages et de vastes paysages désertiques. Le contraste est saisissant entre cette partie de l’Andalousie et les grandes stations balnéaires du sud de Grenade. Sans compter que plusieurs zones du parc national ne sont pas accessibles en voiture. Il n’y aura que vous et quelques courageux touristes à VTT.

VN:F [1.9.22_1171]
Rating: 5.0/5 (1 vote cast)
2 destinations en Andalousie loin du tourisme de masse, 5.0 out of 5 based on 1 rating